Timeless 2013

C’était hier et c’était à Bercy. Il y a plus d’un an que j’avais réservé les places. J’étais impatiente d’y être, mais je dois dire que l’accès au P.O.P.B. n’est pas vraiment étudié pour les personnes à mobilité réduite. En effet ce n’est qu’après avoir monté pas mal de marches que l’on me propose d’en redescendre d’autres pour prendre l’ascenseur prévu. Je continue donc mon chemin. Heureusement les places que j’avais prises, bien qu’en première catégorie, se situaient dans un rang en hauteur, ce qui fait que je n’ai pas eu à descendre d’autre escalier pour me placer.

Passons aux choses sérieuses: le concert.

Plein les yeux et les oreilles, moins gigantesque que le Stade de France en 2009, mais tellement plus humain! Ce qui est paradoxal car, si le SdF nous avait présenté des géants, Timeless nous propose des robots, oui des robots! Des robots qui dansent au rythme de la musique. Je me suis fait la réflexion qu’ils ressemblaient à ceux d’une pub pour une Citroën Picasso, et après avoir cherché sur le net, j’ai appris que c’était bien eux…
La chanteuse était souriante, radieuse même. Elle avait l’air de bien s’amuser et nous avons beaucoup apprécié. Il y avait sûrement moins d’ »ambiance » malgré tout dans les gradins où nous étions que dans la fosse, mais mon état de santé ne me permet pas de choisir. Au moins nous avions de l’espace pour respirer.
J’aurais bien sûr souhaité retrouver davantage de ses anciens tubes mais il était logique de mettre en avant ses derniers albums. Je préfère pour ma part le dernier aux deux précédents.

Maintenant que c’est terminé, il va falloir recommencer à épargner pour le cas où elle referait un concert dans trois ans…